Berrichon de l'Indre

Effectifs

 

1 100 brebis

Qualités maternelles

 

Prolificité : 1.719

Poids Age Type 30 jrs (PAT30) des mâles nés doubles : 12.3 kg

Aptitudes bouchères

 

Poids des béliers : 100 kg

Poids des brebis : 60 à 70 kg

Gain Moyen Quotidien 30/70 jrs (GMQ30/70) des mâles nés simples : 330 g

Documents & Ressources

ACHETER des reproducteurs 

en FRANCE 

à l'éTRANGER

Actualités

L’alliance entre rusticité et sobriété! La Berrichonne de l’Indre

Originaire d’une région agricole aux paysages variés (plaine céréalière côtoyant le bocage plus pauvre), la brebis berrichonne de l’Indre peut s’adapter à tout type d’élevage.

Origines et aptitudes

Race française, originaire du Berry, la Berrichonne de l’Indre a été créée vers la fin du XIXème siècle, lors de la crise de la laine, mais est restée somme toute proche du type de l’ancien mouton berrichon.

Utilisée en support de croisement avec des races comme l’Ile de France pour la production d’agneaux de carcasse lourde (20kg)  sans excès de gras.

Qualités gustatives : viande d’une saveur exceptionnelle.

Précocité : croissance assez rapide des agneaux, 330 g de G.M.Q. 30/70 pour les mâles simples.

Désaisonnement naturel : 60 % des mises-bas sur oestrus naturel ont lieu de septembre à novembre permettant une grande souplesse de production. Conjuguée à l’excellente prolificité (1.70%) de la Berrichonne de l’Indre, cette production à contre saison est un atout considérable.

Adaptabilité : La race s’adapte aussi bien à l’élevage en bergerie qu’au semi plein air ou plein air avec agneaux d’herbe.

Origines et aptitudes
Sélection

Sélection

La race étant de faible effectif, le programme génétique consiste en la conservation du standard de la race et en la gestion  de la consanguinité au sein de la population. Le fonctionnement d’un Centre d’Elevage des béliers dans la Brenne assure une utilisation et une circulation raisonnées des reproducteurs entre les éleveurs.

Utilisation et diffusion

Animal facilement conduit en milieu herbagé, résistant en zone difficile se contentant de fourrages grossiers, tout en ayant de bonnes aptitudes d’élevage, voilà les raisons de l’utilisation du Berrichon de l’Indre en race pure ou en croisement. Il est souvent utilisé en support femelle pour la production d’agneaux d’une bonne conformation toute l’année.

Comme les autres races à  petits effectifs, gérées par l’OS GE.O.DE. les agnelles BERRICHON DE L’INDRE sont très demandées aujourd'hui de part leur qualités intrinsèques que les utilisateurs redécouvrent. Il est conseillé de réserver très tôt en saison auprès de GE.O.DE.

Utilisation et diffusion

Galerie Photos des Éleveurs